Le périnée, un muscle au potentiel insoupçonné

Le périnée, un muscle au potentiel insoupçonné

Pendant longtemps, le périnée a été considéré comme une affaire purement féminine. Il joue pourtant un rôle primordial dans la santé des hommes également. Il stabilise en effet le bassin et les muscles de l’abdomen situés entre le diaphragme et le bassin. Le périnée supporte par ailleurs les organes pelviens, ce qui est essentiel pour une sexualité accomplie. Il soutient le bébé durant la grossesse et joue un rôle de contrôle dans la miction et l’expulsion des selles. Son affaiblissement peut induire des problèmes de santé, notamment des douleurs dorsales dans la mesure où ses fibres musculaires sont rattachées au bassin, lui-même connecté à la colonne vertébrale.

Chez la femme, le périnée perd en tonicité après une naissance, en cas de relâchement du sphincter urinaire ou d’affaiblissement du tissu conjonctif pendant la ménopause. En l’absence de renforcement, une pression sur le périnée peut provoquer des fuites urinaires plus ou moins importantes. Cela peut par exemple se produire lorsque l’on saute ou que l’on rit. Le périnée est un organe moins connu des hommes. Il se situe entre le pubis et le coccyx. Les hommes ayant un périnée tonique souffrent moins de troubles de l’érection, sont moins concernés par l’impuissance et connaissent des orgasmes plus intenses.

Fonctionnement du périnée

Les muscles du périnée assument fondamentalement trois fonctions: contraction, décontraction et amortissement réflexe de la pression abdominale, par exemple en cas d’éternuement ou de rire. La contraction est essentielle pour empêcher l’écoulement de l’urine. L’action du périnée s’ajoute ici à celle de l’urètre et du sphincter de la vessie. Les muscles du périnée se détendent à la miction et à l’évacuation des selles, lors des rapports sexuels chez la femme et de l’érection chez l’homme. Au moment de l’orgasme, les contractions et les décontractions alternent. Lorsque l’on porte une charge lourde, que l’on éternue ou que l’on effectue des mouvements de stop&go, les muscles du périnée se contractent pour amortir la pression exercée sur les intestins, l’utérus et la vessie.

Comme tous les autres muscles, le périnée perd entre 1 et 2% de sa tonicité par an à partir de notre 30e année de vie. Cette perte de vigueur peut être compensée par un renforcement ciblé. Cinq minutes par jour suffisent pour muscler efficacement son plancher pelvien.

Le programme ACTICORE1 propose une série d’exercices d’endurance permettant d’entraîner la musculature pelvienne. Les exercices se pratiquent assis sur le SensorSeat, une surface munie de capteurs qui retranscrivent chaque contraction du périnée via Bluetooth sur l’application de votre Smartphone ou de votre tablette. Vous pouvez ainsi contrôler chaque mouvement et suivre pas à pas le gain de tonicité.

Renforcement du périnée pour les femmes et les hommes

La notion même de périnée est étrangère à beaucoup d’hommes. Pour eux, il s’agit donc tout d’abord de prendre conscience de ces muscles au moyen d’un biofeedback. Grâce à la méthode ACTICORE1, les hommes apprennent à différencier les deux types de fibres musculaires. Le fait de contracter rapidement et de relâcher lentement les muscles périnéaux permet de les renforcer et d’améliorer leur élasticité. L’application vous indique très clairement ce que vous devez faire si vous êtes un homme.

Les femmes ayant davantage conscience de leurs muscles périnéaux de par leur anatomie, les exercices proposés par ACTICORE1 ciblent le renforcement du sphincter. Les exercices d’amélioration de l’élasticité consistent à tonifier les fibres rapides des muscles périnéaux. Ce sont elles qui empêchent les fuites urinaires en cas d’éternuement, de toux ou de rire.

En quoi consiste le programme ACTICORE1?

ACTICORE1 permet de renforcer la musculature pelvienne de façon ludique. Les exercices se concentrent sur le seul périnée, les autres groupes de muscles ne sont pas activés. Ils sont construits de façon à renforcer le périmée dans ses trois fonctions.

  1. Les exercices d’endurance sollicitent les quelque 70% de fibres lentes en charge des fonctions de soutien et de stabilisation des organes.
  2. Les exercices élasticité tonifient les 30% de fibres rapides qui sont entre autres responsables de la fermeture rapide et efficace du rectum et de la vessie.
  3. Les exercices de coordination favorisent la communication entre les fibres musculaires et les nerfs du périnée. En réalisant deux exercices de chaque type pendant une minute chacun, vous redonnez du tonus à votre périnée et prévenez les problèmes liés à son affaiblissement.

Pour en savoir plus: www.acticore.ch (en allemand)