Les vitamines renforcent vos défenses immunitaires

Les vitamines renforcent vos défenses immunitaires

Le système immunitaire est notre propre système de défense. Il empêche la détérioration des tissus par les agents pathogènes, identifient les substances nocives et sont capables de les rendre inoffensives. Pour que ce processus fonctionne de manière irréprochable, il a besoin de temps à autre d’une alimentation saine et équilibrée. D’autres facteurs entrent également en ligne de compte: un sommeil réparateur et une activité physique régulière.

La vitamine A pour des muqueuses saines

La vitamine A revêt une importance capitale pour le développement des cellules et des tissus. Une carence en vitamine A peut occasionner une sécheresse des muqueuses et de fait favoriser l’apparition de refroidissements.

Les aliments suivants sont riches en vitamine A:
• Œufs
• Produits laitiers
• Beurre ou margarine

Vitamine D

Le risque de contracter une infection est plus élevé en cas de carence en vitamine D. Etant donné que la vitamine D n’est active dans notre organisme qu’à la lumière du soleil, il est capital de consommer des denrées alimentaires à forte teneur en vitamine D sans oublier de prendre régulièrement l’air.

Les aliments suivants sont riches en vitamine D:
• Lait
• Jaune d’œuf
• Poisson gras
• Foie

Zinc

Le risque de contracter une infection est plus élevé en cas de carence en zinc, ce qui explique l’importance du zinc pour garder un système immunitaire fort. Essentiellement présent dans les produits d’origine animale, le zinc se trouve aussi dans les légumineuses et les noix.

Apports en zinc
• Viande de bœuf et de porc
• Volaille
• Œufs
• Produits laitiers
• Légumineuses

Combattre les radicaux libres

Les vitamines E et C ainsi que l’oligo-élément sélénium agissent comme un rempart contre les radicaux libres et leurs effets nocifs. Les radicaux libres sont des composés d’oxygène agressifs qui peuvent apparaître en plus grande quantité dans notre organisme chez les individus ayant un mode de vie malsain. Tabagisme, exposition intensive au soleil et stress excessif sont autant de facteurs possibles. Une alimentation variée et équilibrée aide notre organisme à combattre ces radicaux libres et à renforcer par la même occasion notre système immunitaire.

Vitamine E

En principe, tous les aliments à forte teneur en acides gras polyinsaturés (oméga 3) contiennent également de la vitamine E.

Apports en vitamine E
• Huile de colza
• Poisson
• Noix

Vitamine C

Outre son rôle de bouclier contre les radicaux libres, la vitamine C possède également une multitude d’autres propriétés. Une carence en vitamine C peut occasionner fatigue et irritabilité. C’est pourquoi il est important, pendant la période hivernale essentiellement, de veiller à avoir des apports suffisants en vitamine C. Cette règle vaut également pour réduire le risque d’infection et améliorer l’absorption du fer.

Apports en vitamine C
• Légumes verts
• Agrumes
• Pommes de terre

Sélénium

En plus de protéger contre les radicaux libres, le sélénium participe également à la production d’anti-corps. En ce sens, cet oligo-élément joue un rôle essentiel dans la lutte contre les agents pathogènes.

Apports en sélénium
• Poisson
• Œufs
• Viande (notamment les abats)
• Lentilles
• Asperges
• Noix du Brésil

Iode

Notre système immunitaire a besoin d’iode pour se défendre contre les bactéries, les mycoses et les virus.

Apports en iode
• Poisson
• Lait
• Blé

Renforcer durablement son système immunitaire

Entretenir un bon système immunitaire est étroitement lié à une nutrition toujours saine. Une alimentation équilibrée permet en principe de couvrir tous les besoins en substances nutritives essentielles d’après la Pyramide alimentaire suisse de la Société Suisse de Nutrition.

L’apport en fruits et légumes (cinq portions quotidiennes) et la consommation de produits à base de céréales complètes jouent un rôle essentiel. Pensez à varier vos menus car dans chaque aliment et dans chaque couleur d’aliment se cachent d’autres nutriments.

Dans certaines situations de la vie ou bien dans le cadre de régimes alimentaires particuliers – maladie, grossesse, véganisme, maladies chroniques, pertes accrues en nutriments – un certain nombre de vitamines ou d’oligo-éléments doivent être éventuellement remplacés par des compléments alimentaires, car l’alimentation ne permet pas de pourvoir suffisamment aux besoins pendant cette période. Un entretien avec un médecin s’avère utile dans de pareilles situations.