Névrodermite: comment lutter contre les peaux sèches et sensibles

Névrodermite: comment lutter contre les peaux sèches et sensibles

La névrodermite n’est pas une allergie, mais une lésion de la peau. Un manque d’éléments essentiels comme protéines ou graisses, qui constituent la couche protectrice externe de la peau, rend la barrière cutanée plus perméable. Il en résulte une perte accrue d’humidité, d’où une peau plus sèche et plus sensible. Allergènes et autres substances environnantes peuvent alors pénétrer plus facilement dans la peau. Tous ces facteurs réunis provoquent des réactions inflammatoires.

Symptômes

Les symptômes typiques d’une névrodermite sont une peau sèche et très sensible. D’autres manifestations comme rougeurs, démangeaisons, suintements ou saignements (avec ou sans croûte), desquamation ou encore zones sans symptômes aigus mais à la structure grossière, peuvent aussi survenir.

En fonction de l’âge, la névrodermite apparaît en différents endroits du corps.

  • Chez le nourrisson, elle affecte surtout le visage et la tête, le torse, les mains et les faces d’extension des bras et des jambes.
  • Chez l’enfant en bas âge, la dermatose se manifeste principalement au niveau du creux poplité et du pli du coude, du visage, du cou et de la nuque.
  • Chez l’enfant en âge de scolarité, l’adolescent et l’adulte, elle peut aussi provoquer des eczémas des mains et des pieds.

Pour 85 % des enfants touchés, les symptômes apparaissent dans les cinq premières années de vie.

Protection et réparation de la peau

La réponse consiste à effectuer un soin quotidien et à nettoyer la peau sensible en douceur pour renforcer sa fonction protectrice et même réparer les lésions. Un tel traitement permet de prévenir les infections et d’empêcher la pénétration de substances irritantes ou nocives. «Il faut tester pour trouver les dispositifs les plus efficaces et les mieux tolérés. Le plus souvent, les réactions changent d’une saison à l’autre», explique Silke Schmitt Oggier, responsable médicale de santé24. En hiver, par temps froid et sec, il est recommandé d’utiliser des produits gras. En été ou dans les régions chaudes et humides, on privilégiera les produits moins gras mais plus hydratants.

Il faut tester pour trouver les dispositifs les plus efficaces et les mieux tolérés. Le plus souvent, les réactions changent d’une saison à l’autre

Silke Schmitt Oggier, responsable médicale de santé24

Les démangeaisons sont importantes malgré les soins apportés. La plupart du temps, nous sommes tentés de soulager l’irritation en nous grattant. Si ce réflexe apporte un apaisement passager, il modifie aussi durablement la structure de la peau. Les vêtements frais, doux et respirants, les enveloppements et les compresses au thé noir, le sel de cuisine et les pommades aident à lutter contre les démangeaisons.

BENECURA de SWICA

Vous souffrez de fortes éruptions cutanées depuis hier. Vous hésitez à vous rendre chez votre médecin, à la pharmacie, voire à l’hôpital. L’application BENECURA de SWICA vous assiste en cas de troubles ou de maladie. Grâce au SymptomCheck développé par des médecins, les assurés peuvent s’informer en toute simplicité et recevoir, sans attendre, une recommandation personnalisée sur la marche à suivre.